Le guide de votre bien-être à domicile

Literie

Actualités

Une bonne hygiène de vie pour chasser les migraines

Le stress, les nuits blanches, la mauvaise alimentation et les journées trop chargées figurent parmi les principales sources de maux de tête. Mais ces états gênants peuvent également provenir de contractures musculaires et de tension psychique démesurée. Pour enfin arrêter ce mal de crâne, suivez ces quelques conseils.

Une alimentation revisitée

En respectant les trois repas par jour conseillés par les nutritionnistes, vous évitez d’avoir faim car cette dernière peut être source d’un mal de tête insupportable. Pour ce qui est du choix des ingrédients, évitez la surconsommation d’aliments déclencheurs comme les noix, les chocolats, les fromages fermentés, les boissons à la caféine et les yaourts. L’abus d’alcool, en particulier le champagne et le vin blanc, provoque également des maux de tête tandis que les soirées dans les atmosphères enfumées engendreront des douleurs insupportables au réveil.

Un repos bien mérité

Pour avoir une bonne sieste, misez sur une literie de bonne qualité et respectez au mieux votre rythme de sommeil en fuyant les grasses matinées et les heures de coucher tardives. En choisissant votre oreiller, optez pour un modèle doux qui permet d’aligner le cou et le crâne. Cette position améliore la décontraction musculaire et l’irrigation sanguine. Le choix de l’oreiller dépend également de la position de sommeil : ferme pour ceux qui s’endorment sur le côté, souple pour la position sur le dos et très moelleux lorsqu’il faut dormir sur le ventre.

Au bureau, n’hésitez pas à faire des pauses régulières pour prévenir le surmenage et diminuer les dégâts causés par les positions devant l’ordinateur : contractions musculaires et maux de tête.

Activité physique

Pour lutter contre le stress et la crise de migraine, rien de mieux que des disciplines sportives ludiques : la natation pour éliminer les crispations musculaires ou la petite promenade régulière pour s’aérer le cerveau. Après l’activité physique, vous pouvez faire des exercices de relaxation issus de la sophrologie, de la réflexologie ou du tai-chi.