Le guide de votre bien-être à domicile

Literie

Actualités

Polémique autour des PBDE aux Etats-Unis

Les PBDE ou polybromodiphényléthers sont des retardateurs de flammes utilisés sur les plastiques et les produits textiles depuis 1970 en Californie à cause de la TB117, norme de limitation des risques d’incendie dans les bâtiments. Depuis cette période, le produit a été largement vulgarisé et figure dans la composition des appareils électroniques, des articles de literie, des moquettes et des articles de puéricultures.

Des risques pour la santé

D’après les résultats de nombreuses recherches sur le sujet, les PBDE sont des molécules nocives pour la santé humaine car elles sont cancérigènes, neurotoxiques et figurent sur la liste des perturbateurs endocriniens. Même si des notes d’interdiction de l’utilisation du polybromodiphényléther ont déjà été émises, la pollution est déjà très présente dans les Etats-Unis et les pays européens. En effet, les poussières de PBDE s’incrustent dans l’atmosphère, dans la chaîne alimentaire, dans l’eau et dans les zones arctiques alors que leur inhalation provoque une accumulation dans les graisses.

Une lutte acharnée

D’après une recherche de l'université de Californie réalisée sur 270 femmes enceintes et 270 enfants âgés de 7 ans originaires de Berkley, l’ingestion des retardateurs de flamme provoque un retard sur le développement cérébral puisque les enfants ont du mal à coordonner leurs mouvements et à concentrer leur attention. Pour l'Académie des sciences américaine Heather Stapleton, de l'université Duke, cette étude confirme l’impact des PBDE sur le développement cognitif. En ce qui concerne l’éradication du produit, c’est une bataille difficile car le Penta BDE est toujours présent dans les habitations et les meubles achetés avant 2004, l’année officielle de bannissement du produit, continuent toujours de se dégrader et émettre les PBDE.