Le guide de votre bien-être à domicile

Literie

Actualités

Literie : un élément indispensable au bonheur des Français

Pour prétendre à une bonne qualité de vie, les Français misent essentiellement sur le sommeil. C’est le résultat du dernier sondage que l’Association pour la literie (APL) a effectué auprès de 1000 Français pour délimiter leur relation avec la literie.

D’après le document, 64% des personnes enquêtées effectuent un changement de literie tous les 10 ans. Ils confirment qu’il s’agit d’une étape indispensable pour avoir accès à une bonne qualité de sommeil. Pour ce qui est du modèle du lit, la majorité des sondés disposent encore d’un lit traditionnel au format 140x190 cm. Mais ils préfèreraient avoir accès à un plus grand espace avec 160x200 ou 180x200 cm. Ils gagneraient ainsi un maximum de confort, de relaxation et de détente musculaire. Selon les prévisions de Gérard Delautre, directeur général de l'Association pour la literie, plus de 610 000 matelas de largeur 160 devraient être vendus en 2012, soit trois fois plus qu'il y a cinq ans.

Des données semblables chez les grandes marques de literie

Chez Ikea, la vente des lits 160 connait une hausse considérable, au mépris des 140. En tant que porte-parole de l’enseigne, Muriel Rolland confirme que les lits plus larges connaissent un engouement depuis dix-huit mois. Pour plus de confort, les consommateurs préfèrent les matelas doubles et des têtes de lit avec rangements intégrés pour ne plus avoir à prévoir de place pour les traditionnelles tables de chevet.

Le point de vue des spécialistes du sommeil

Pour le professeur Damien Léger de l'Hôtel-Dieu à Paris, cette recherche d’espace est indispensable pour notre besoin de confort puisque nous passons en moyenne 24 ans de notre vie à dormir. Chez les couples, il s’agit du plus long moment passé ensemble et de plus en plus de personnes n’arrivent pas à dormir à deux. En guise de preuve, un appel à témoignage lancé par Le Monde a permis à des dizaines d’internaute, tout sexe et âge confondus, de répondre à la problématique : « Dormir à deux, la galère ? ».